Qu'est ce que c'est que savoir dessiner après tout?
A la question "tu sais dessiner?" on répond "oui, non, un peu?"
Les choses sont plus subtiles. Dessiner engage soi-même avant tout, et non les avis du monde entier. Trop souvent, l'habileté technique est mise au premier plan (au détriment de l'expression...) et empêche quelqu'un de suivre son chemin en dessin. Le dessin comme territoire est un territoire libre ou vivent regard, sens, pensée, intuition, imagination, expériences...
Quand on dessine une chose il arrive qu'on se dise que l'on ne l'avait jamais vraiment regardée avant. Exercer son regard suppose de comprendre comment la vie fait les choses. Dessiner c'est sentir. La main a une intelligence qui n'est pas seulement mentale. 
Il n'appartient à personne de dire que quelqu'un ne sait pas dessiner (en laissant peut être entendre qu'elle ne saura jamais...). L'unicité de chacun n'obéit pas à la comparaison. Le dessin est une pratique universelle et accessible à tous. 

Les cours sont construits sur la compréhension de l'équilibre, du rythme, des proportions, de l'aplomb, de la perspective, de la lumière, du mouvement, de la respiration.
Avec une pratique régulière on apprend non seulement à "jongler" avec tous ces éléments mais aussi à "aiguiser" le regard., affiner sa perception, sa sensibilité, son adresse. On peut progressivement aller du croquis vers la précision (et vice-versa), du dessin énergique et spontané vers les détails (et vice-versa encore!).

Les cours sont faits d'exercices.  Dessins de portrait, postures, objets en tout genres, dessins d'espace, architecture, nature en extérieur. Les temps par dessin sont variables (3min, 5 min, 10 min.....), on passe du crayon au feutre et du feutre au pinceau avec un lavis de couleur. On dessine parfois de la "mauvaise main" ou même à l'aveugle. On dessine sur carnet, sur des feuilles de toutes tailles et aussi à l'échelle à la craie sur un tableau.

 

Les informations pour l'année 2020-2021 seront bientôt communiquées!